Baba ganoush : caviar d’aubergine libanais

Ce délicieux caviar d’aubergines se retrouve dans plusieurs pays du Proche et du Moyen-Orient sous l’appellation moutabal ou baba ganoush. Il est traditionnellement servi avec du pain pita, mais ici on le déguste volontiers avec une bonne baguette bien fraîche, du pain de campagne ou aux céréales. Cette purée d’aubergines est parfaite en entrée ou en apéritif. Je la sers également en plat principal en accompagnement d’autres mezzés : houmous, poivrons grillés, kebbeh ou encore tarama ou tzatziki… J’aime bien aussi l’accompagner de bâtonnets de concombres et de carottes crues en plus du pain, ce qui est parfait pour les végétariens ! 😉 Pour ceux qui mangent de la viande et ne veulent pas se lancer dans la préparation complète d’un repas libanais, vous pouvez servir cette purée d’aubergines en accompagnement de côtelettes grillées ou de brochettes de dinde par exemple.

baba ganoush libanais (4).jpg

Si, comme moi, vous adoooorez les aubergines, je vous invite aussi à découvrir le zaalouk, un caviar d’aubergines (et de tomates) à la marocaine !

Ingrédients pour une grande assiette ou deux petites : 

  • 2 aubergines
  • le jus d’un demi-citron
  • 3 cuillères à soupe de tahini (pâte de sésame) – plus ou moins selon les goûts
  • 1 gousse d’ail
  • sel et poivre
  • cumin ou paprika en poudre, selon votre préférence

Petite précision : le tahini se trouve dans les « épiceries orientales » ou au rayon « monde » des grandes surfaces. Quand je n’en ai plus chez moi, je fais quand même cette recette, qui reste délicieuse !

Préparation 

Laver les aubergines. Les poser sur une plaque ou sur une grille. Enfourner pendant une trentaine de minutes dans un four préchauffer à 200°C (th.6). Retourner éventuellement les aubergines à mi-cuisson si vous constatez qu’elles grillent plus d’un côté que de l’autre. Les sortir du four quand elles semblent flétries. Laisser refroidir.

baba ganoush libanais (1).jpg

Ensuite, il y a deux techniques pour récupérer la chair : soit vous enlevez la peau puis couper l’aubergine épluchée en gros morceaux, soit vous coupez l’aubergine en deux et gratter la chair avec une cuillère à soupe.

Deux écoles existent pour finaliser la préparation : les adeptes de la fourchette et les adeptes du robot :

1. Écraser l’air avec un presse-ail ou le hacher finement au couteau. Écraser la chair d’aubergine avec une fourchette pour en faire une purée. Ajouter le jus de citron, l’ail, le tahini, le sel et le poivre, puis progressivement l’huile d’olive en remuant jusqu’à obtenir la consistance souhaitée.

2. Mettre dans un blender l’ail, la chair d’aubergines, le jus de citron, le sel, le poivre et ajouter progressivement de l’huile d’olive pour obtenir une consistance de purée onctueuse. Perso, je mets l’équivalent de 3 à 4 cuillères à soupe d’huile d’olive.

Servir dans des assiettes ou de petits bols. Parsemer de persil ou de coriandre hachée pour décorer. Vous pouvez aussi saupoudrer de cumin ou de paprika.

baba ganoush libanais (2).jpg

baba-ganoush-libanais-4

 

Publicités

6 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. J’adore ça !! Bonne journée !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci, bonne journée également 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s