Maakouda: galette de pomme de terre

Les maakoudas sont un petit délice ! Des petites galettes de pomme de terre croquantes à l’extérieur et tellement fondantes à l’intérieur… Elles sont parfaites pendant le ramadan et peuvent aussi se consommer à tout moment de l’année avec une salade ou une soupe.

Maakouda est une spécialité très répandue au Maroc et en Algérie. On retrouve également une recette du même nom en Tunisie, mais elle ne se présente pas sous la même forme.

Pour vous dire à quel point ces galettes de pomme de terre sont bonnes, moi qui n’aime pas du tout la friture, je fais une exception pour pouvoir confectionner les maakoudas.

maakouda (4)

Cette recette est pratique car pas besoin de beaucoup d’ingrédients et la préparation est vraiment simple. Le véritable enjeu est de réaliser des galettes qui ne s’effritent pas au moment de la cuisson. Mais pas de panique, je vais vous donner plusieurs conseils pour bien les réussir :

  1. Bien choisir ses pommes de terre : ne surtout pas prendre des « spéciales purée » car elles contiennent beaucoup plus d’eau. Il faut donc acheter des pommes de terre à chair ferme, comme par exemple la « charlotte ».
    Cliquez ici pour voir un petit guide des pommes de terre à chair ferme.
  2. Ne surtout pas mettre trop d’œuf au moment de préparer la pâte.
  3. (facultatif) Laisser reposer la pâte quelques heures au frigo avant de cuire les maakoudas.

Maintenant, nous voilà prêts à attaquer la réalisation des maakoudas. Sachez que vous pouvez les personnaliser en ajoutant du thon, de la viande hachée ou plus de fromage…

Ingrédients pour une dizaine de galettes : 

  • 5 pommes de terre à chair ferme
  • 1/2 oeuf
  • du fromage rapé
  • 1 gousse d’ail écrasée (facultatif)
  • quelques branches de persil et/ou de coriandre
  • épices : cumin, poivre
  • 50 g de farine
  • huile pour friture

Précision : pour les pommes de terre, les miennes étaient plutôt petites et moyennes. Si les votres sont plus grosses, n’en utiliser que 3 ou 4 pour la recette.

Pomme de terre maakouda
J’ai utilisé plutôt des petites et moyennes pommes de terre

Commencer par cuire vos pommes de terre entières et avec la peau. Dès qu’elles sont cuites, les égoutter et réserver jusqu’à ce qu’elles refroidissent.

Éplucher les pommes de terre et les écraser avec une fourchette ou un presse purée (éviter d’utiliser un robot). Dans un petit récipient, battre un œuf pour bien mélanger le blanc et le jaune et verser environ la moitié de cet œuf dans la purée de pomme de terre. Mélanger bien.

Si vous ne savez pas quoi faire de l’autre moitié de l’œuf et avez peur de le jeter, je vous conseille de doubler le nombre de pommes de terre et d’utiliser alors un œuf complet.

Ajouter une petite poignée de fromage rapé et saupoudrer d’une cuillère à café de cumin. Saler, poivrer.

La recette traditionnelle veut qu’on rajoute également une gousse d’ail écrasée dans la pâte, ce qui donne plus de goût, mais je trouve que dans les maakoudas ce n’est pas toujours facile à digérer. A vous de choisir 😉

Laver et hacher quelques feuilles de persil et/ou de coriandre et les ajouter à la purée de pomme de terre.

maakouda (1).JPG

Votre pâte est prête ! Vous pouvez maintenant la laisser reposer quelques heures au frigo ou passer directement à la cuisson.

Cuisson 

Verser la farine dans une assiette. Faire chauffer l’huile de friture dans une poêle (ou alors utiliser une friteuse).

Mettre un peu de farine sur vos mains. Prendre une boule de pâte avec une cuillère à soupe, l’aplatir dans vos mains, la plonger des deux côtés dans la farine puis l’introduire dans l’huile chaude. Reproduire le mouvement jusqu’à épuisement de la pâte.

Quand les galettes sont bien dorées d’un côté, les retourner. Quand les maakoudas sont uniformément dorés, les sortir de l’huile et les égoutter sur du papier absorbant.

maakouda (3).jpg

Servir chaud ou froid sur la table du ftour ou bien simplement accompagné d’une salade ou d’une soupe. Bonne dégustation !

ftour.jpg

 

 

Publicités

3 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. casentbon dit :

    Ça m’a l’air bien bon, je suivrais ton conseille à savoir double la quantité pour pas me retrouver avec une moitié d’œuf 😀
    Je congèlerais le surplus soit frit soit non frit
    je note au cas où
    merci pour ce partage
    bisous
    bonne nuit 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s